urne funéraire

    Vous êtes ici > Assurance décès obsèques > urne funéraire
Reposez vos yeux en
modifiant la taille du texte

Moins Plus


En savoir plus

En savoir plus

Contactez votre assureur

Contactez votre assureur


urne funéraire

LES URNES FUNERAIRES

Les urnes funéraires ou urnes cinéraires sont employées pour accueillir les cendres d'un défunt suite à sa crémation qui peuvent ensuite être conservées ou dispersées.

A quoi sert une urne funéraire ?

Le choix d'une crémation est en principe explicité du vivant du défunt, le plus généralement dans son testament ou sur son contrat d'assurance décès. Etant ainsi contractualisé au regard de la loi, le désir du défunt sera respecté.

Une fois l'incinération du défunt effectuée, ses cendres sont recueillies dans une urne funéraire, aussi appelée urne cinéraire. Cette urne funéraire est munie d'une « plaque d'identité » permettant d'identifier les cendres du défunt et porte également le nom du crématorium. L'urne funéraire est alors remise au proche qui s'est chargé des obsèques.

Que faire d'une urne funéraire ?

La plupart des personnes auraient tendance à vouloir conserver chez elles l'urne funéraire. Cependant la loi est assez stricte sur la destination des cendres d'un disparu suite à sa crémation. En effet, depuis 2008, date à laquelle les cendres ont été considérées comme une dépouille mortelle et par conséquent traitées comme telle, il est interdit de conserver chez soi une urne funéraire. De la même manière il est interdit de fractionner les cendres du défunt pour les conserver dans plusieurs urnes funéraires remises à différentes personnes. Il est interdit également de mélanger les cendres dans la terre de sa propre concession, comme il est interdit d'enfouir l'urne funéraire dans une propriété privé.

En revanche, après autorisation du maire, l'urne funéraire peut être inhumée dans une sépulture cinéraire, dans le caveau familial aux côtés des cercueils, scellée sur le monument funéraire familial, déposée dans une case d'un colombarium ou dans un site cinéraire du cimetière.

Les cendres contenues dans l'urne funéraire peuvent également être dispersées en pleine nature, exceptée sur la voie publique, après avoir effectué une déclaration auprès du maire de la commune, afin que l'identité du défunt ainsi que le lieu et la date de dispersion de ses cendres soient consignés dans un registre prévu à cet effet.

En matière de législation, si le devenir des cendres d'un défunt est strictement encadré en France, c'est un peu moins drastique pour les cendres d'un animal de compagnie. Vous pouvez tout à fait inhumer l'urne funéraire dans votre jardin, à condition de respecter les réglementations, notamment concernant la profondeur et la chaux vive. Vous pouvez également déposer l'urne funéraire dans un cimetière animalier ou encore disperser les cendres dans un endroit approprié (pas sur la voie publique). 

 

 

 

Vous êtes ici > Assurance décès obsèques > urne funéraire Page mise à jour le 20/09/2017