La crémation, (l'incinération)

Reposez vos yeux en
modifiant la taille du texte

Moins Plus


En savoir plus

En savoir plus

Contactez votre assureur

Contactez votre assureur


La crémation, (l'incinération)

La crémation et l'incinération sont des synonymes. Toutes deux sont des techniques funéraires qui existent depuis toujours. Elle consiste en la réduction d'un corps en cendres avec la chaleur. La crémation a lieu dans un crématorium et les entreprises de pompes funèbres sont tout à fait habilitées à gérer ces cérémonies. Même si la crémation existe depuis des siècles, nous remarquons que dans notre société, elle est entrée dans les mentalités que depuis peu. En effet, l'incinération est légale, chez nous, depuis seulement 1989. D'ailleurs, en France, la crémation (incinération) et l'inhumation sont les seules possibilités légales.

La crémation, un choix à prendre en considération

Il est bien évident que si une personne souhaite se faire incinérer, il est très important qu'elle le fasse savoir en amont. Pour s'assurer que ce choix soit respecté, il est préférable de faire figurer noir sur blanc sa volonté sur un testament ou au minimum d'en faire part à ses proches de manière écrite. Sans cela, votre famille pourrait se retrouver dans une situation particulièrement difficile. Si vous vous posez des questions, des équipes professionnelles sont à votre écoute et répondront avec précision à toutes vos interrogations.

Les règles incontournables de la crémation

Seul le Maire de la commune de décès du défunt ou du lieu de sa mise en bière, est habilité à fournir un accord

Il est également demandé un certificat médical de constat de décès. Les délais fixés pour une crémation sont les suivants : L'incinération doit avoir lieu au minimum 24 heures et au maximum 6 jours après le décès. Par contre, si le corps vient de l'étranger, la crémation ne peut avoir lieu après les 6 jours qui suivent son entrée en France. D'ailleurs, ne sont pas comptés, ici, les dimanches et jours fériés. Seul le préfet peut fournir une dérogation si un délai supplémentaire devait être demandé pour la crémation.

Depuis peu il est interdit de garder avec soi dans son lieu d'habitation, les cendres d'un défunt et ce même dans une urne.

Dans le cas où les cendres du défunt venaient à être dispersées, il faudra effectuer une déclaration à la Mairie de naissance de la personne concernée. On ajoutera alors au registre l'identité du défunt ainsi que la date de dispersion de ses cendres et l'endroit où elles ont été déposées.

Comment se déroule la crémation ?

Comme pour une inhumation, le corps est disposé dans un cercueil.

Une incinération dure en moyenne une heure et demie.

Comme toute autre cérémonie funéraire, vous pouvez amener des fleurs et donner les hommages que vous souhaitez à la personne qui comptait pour vous.

Les cendres peuvent être dispersées dans la nature, dans l'océan. Elles peuvent aussi être inhumées dans un caveau, être déposées dans des jardins du souvenir ou encore dans un columbarium. Elles ne peuvent pas, bien entendu, être déposées dans des lieux publics.

 

 

 

Vous êtes ici > Assurance décès obsèques > Le coût des obsèques > La crémation, incinération Page mise à jour le 17/11/2017